• Leeds British Championships - Race Report by Will Grace

    Sundried Ambassador Triathlete Racing Cycling Triathlon

    The 4 am alarm never gets easier, but a strong coffee and breakfast down I was ready to get going to the event village. After finding my way through the road closures I soon found myself having my temperature taken, no Covid, time to race!

    Down to transition and I was amazed at the size of the field both in terms of the level of competition, with a few familiar faces and the fact transition filled a cricket pitch! Bike racked and kit laid out, it was time for one last toilet stop before the wet-suit goes on.

    Whilst walking down to the swim the nerves began to build and so I tried to focus on all the training and hard work I had put in for the build to the race. Practising the art of putting that chimp back in his box and only letting him out a little at a time. The U20s and 20-24 AG were off and it was our turn to walk down the blue carpet which was later to be graced by LCB..

    Although not a mass swim start, competitors lined up and followed each other in, meaning the start was still a fury of white water. Adrenalin pumping and I was off onto the swim, after a few hundred meters I was able to get into a rhythm and I found myself making my way through the pack and the younger AGs. Out of the water with 20:00 1500m swim (although my watch said 19:58..), and in to the long T1. Wet-suit off and lid on, time to cycle.

    The bike course was tougher than expected with a few undulating hills and a long uphill slog to start with. Lap one done and I was feeling ok on the bike, but was aware of a previous European Rival chasing me down. Aware he is a very strong cyclist I focused on my race and held consistent in the second lap. I completed the 36.2 km bike course in 57:31, which I was relatively happy with.

    Into T2 and it was time for my strongest leg. The run course was on mixed terrain with gravel tracks and grass sections with a few little kickers to raise the heart rate. Onto the final lap and I overheard that two people were in front of me, unaware if they were in my AG or not I dug deep to catch them, overtaking the lead runner on the final turn before the gladiator style travellator to the finish. Imagining I was being chased by the Wolf, I drove the legs up the final climb putting a gap between myself and the guy behind. I was the first finisher across the line with a 34:35 minute 10k, which I am very happy with.

    Final results came through and chuffed to take the win in the 25-29 AG out of 98 athletes, and even happier coming second overall out of a field of 1209 (losing out to a very strong cyclist).

    Overall, it was a very successful day at the races and has left me thinking on what I need to do now to take up to the next level (ideas welcome!).

    To hear more from our ambassadors and get free tips on workout plans and more, connect with the Sundried Personal Trainers on our app.

    Posted by Aimee Garnett
  • Pembrey Duathlon Test Event 2020 Rapport de course

    Pembrey Triathlon 2020 Rapport de course Sundried

    Dimanche 6 septembre. La nouvelle normale. British Triathlon avait donné la permission à Welsh Triathlon de mettre sur un événement, avec des conseils stricts en vertu des règles Covid-19.

    C’était très différent de la normale, mais c’était absolument incroyable de courir à nouveau ! Masques facaux, parkings séparés, et 5 secondes horaires d’intervalle au début, mais il a fonctionné parfaitement.

    Elle s’est déroulée sur le circuit automobile de Pembrey, où se tient également le circuit de vélos à route fermée. L’épreuve a pris la forme d’un duathlon tout-terrain et a commencé par une course délicate de 5 km composée de 4 tours.

    Il a ensuite été directement dans le parcours de vélo technique. Certaines parties du parcours ont été difficiles avec une descente technique et bien sûr une colline (c’est le Pays de Galles!) 10 tours du parcours de vélo ont fait la distance sur cette distance de sprint de 17,5 km de vélo. La colline semblait bien se passer pour les 7-8 premiers tours, mais les deux derniers piqué!

    Retour tout droit pour une super transition au départ des deux derniers tours de la course hors route de 2,5 km.

    Cette course était tout au sujet de voir comment l’entraînement de verrouillage s’était passé et aussi la forme physique globale. Quoi qu’il se soit passé depuis Mars a clairement travaillé avec une course globale PB, et une course individuelle 1km PB. Je dois dire que je ne m’attendais pas à cela, mais je suis un gars heureux!

    Comme toujours, je suis extrêmement heureux de flotter le drapeau pour Sundried. Le trisuit se sentait si à l’aise de course!

    À propos de l’auteur: Andrew Jones est triathlète et ambassadeur sundried.

    Posted by Guest Account
  • Rapport de course du triathlon du Nouvel An à Édimbourg

    poème de rapport de course d'Édimbourg triathlon du jour de l'an

    Le triathlon du Nouvel An à Édimbourg est un événement très spécial. Il consiste en une nage de 400 m dans la piscine du Commonwealth, suivie de 3 tours de vélo vallonnés d'Arthur’s Seat, et se termine par une course de 5 km dans les rues historiques d'Édimbourg. Compte tenu de l’emplacement, le temps est souvent plutôt «tonique». L'événement commence vers midi, ce qui laisse suffisamment de temps pour que les gens se réveillent!

    Athlète parrainé au soleil Alice Hector a écrit un fantastique rapport de course sous la forme d'un poème.

    Le jour de l'an à Édimbourg

    Le premier janvier, c'est le jour de l'an,

    Un moment agréable pour se reposer et jouer.

    Peut-être un temps prolongé au lit,

    Allaiter une touche de «tête tendre».

    Un grand déjeuner rôti, un farniente,

    Regarder un vieux film que vous avez trouvé.

     

    Mais il y a un certain type d'idiot,

    Qui aime aller à l'encontre de ces règles.

    Ils pensent: «Oh, quelle bonne idée

    Pour faire le contraire de la bière,

    Et fais un tri chez Arthur’s Seat

    Pour prouver que nous sommes une élite ».

     

    Ces gens stupides, à peine vêtus,

    Combattre le vent et le froid et se sentir mal.

    Nagez quelques longueurs, puis foncez à l'extérieur

    Et faire du vélo et courir comme des minotaures.

    J'étais là, et j'avoue

    Être une certaine race de connard.

    Nous faisons ce genre de chose pour le FUN,

    Ce qui laisse perplexe tout le monde.

     

    Le vent hurlait «arrêtez ici,

    Athlètes fous: disparaissez!

    Les triathlètes sont du type robuste

    Et n'abandonne pas sans se battre

    Et Mère Nature, qui fait rage

    Tout sauf nous a fait exploser au sol.

    Balayé une direction puis la suivante

    Des passants inconscients perplexes

    Whisp'ring pendant que nous grognions,

    "Bunch o eejits, ce n'est pas un mensonge".

    Vent de travers ici et vent de travers là-bas,

    Dummy out, ce n'est pas juste!

     

    Fini enfin et joie des joies,

    J'ai battu tous les garçons rapides sauf 5.

    C'était un bonus plus que tout:

    Pour rester debout ET remporter la victoire.

    Pour mes efforts, on m'a donné

    Haggis - gros comme n'importe quel poulet.

    4 kilogrammes de viande et de «trucs»

    Apte à être si puissant!

    Posted by Guest Account
  • Ironman 70.3 Championnats du monde 2019

    Ironman 70.3 Championnat du monde 2019 Nice France

    Il est toujours spécial de participer au Championnat du monde Ironman 70.3.Les athlètes ont une haute qualité, une compétition intense et une atmosphère chaleureuse.Je suis très heureux de me qualifier pour le premier match en 2019, bien que j'ai eu une année de récupération en 2018.

    Cette année, les championnats du monde de cyclisme auront lieu à Nice, en France, et les athlètes participeront à l'une des courses cyclistes les plus difficiles à ce jour.Il est très difficile de gravir 1300 mètres du célèbre col Vince.Surtout quand tu aimes les cours de graphisme comme moi!

    Formation pré - compétition

    L'entraînement s'est très bien déroulé avant le début de la course, avec quelques turbos spécialement conçus pour améliorer la force de l'escalade, beaucoup d'entraînement sur piste, et une certaine perte de poids pour m'aider avec le rapport force / poids, nous sommes dans une bonne position.

    Jour de la course

    Le temps était très beau, ensoleillé, le ciel était bleu et l'eau était très chaude. Les organisateurs ont hésité à décider s'ils devaient porter une combinaison de plongée ou s'ils ne pouvaient pas nager (pas plus de 24,5 degrés), mais comme il n'y avait que 0,5 degré de place pour porter une combinaison de plongée le matin de la course, la décision a été favorable.

    Quand nous avons fait la queue sur la plage pour regarder le triathlon, j'étais excité, mais je me suis senti très détendu.Nous n'avons pas exercé de pression sur cette course, juste pour voir si je peux me faire justice en championnat du monde, sur le terrain le plus difficile du circuit 70.3 du monde Ironman.

    Comme les femmes jouent le samedi et les hommes le dimanche, cela rend toujours l'environnement de course plus agréable, en particulier pour la natation et le vélo.Les femmes sont plus susceptibles que les hommes d'avoir des compétitions moins intenses, alors que l'atmosphère est presque « calme ».

    Nager

    L'eau cristalline m'a rendu la natation plus agréable - en fait, j'ai admis une fois que j'ai apprécié, ce qui pourrait être la première fois!La mer est chaude, il y a des poissons qui nagent sous nous, pas de drame, juste un peu de hachage, et quand j'a i heurté T1, il ne semblait pas m'enlever beaucoup de choses.

    Champion du monde de natation Triathlon

    Vélos

    Le point de départ du vélo était plat et rapide le long de la côte, donc j'ai été agréable, mais peu de temps après, la route a tourné à l'intérieur des terres et nous avons atteint le point de départ de l'escalade.

    Bizarrement, j'aime aussi grimper.Mes chiffres de force semblent super puissants, mais je me sens à l'aise de monter sur moi - même, alors continuez à travailler dur pour rendre le paysage le plus étonnant.La célèbre montée semble aller très vite et avant que je le réalise, nous allons commencer une descente intéressante qui durera environ 30 km - beaucoup de temps de récupération solide!

    La dernière partie de la route plate nous ramène à la phase de transition. Bien que mon vélo semble lent en plus de 3 heures, l'escalade peut conduire à une division beaucoup plus lente que d'habitude, même pour les coureurs professionnels.

    Triathlète cycliste

    Courir

    Je me suis senti fort après le T2 et j'ai été ravi de voir mes parents et mon entraîneur sur le terrain - le soutien aux championnats du monde a été spécial et il a certainement rendu le 21k très rapide.Le circuit s'étend le long de l'avenue English et est entouré d'une mer scintillante. C'est un endroit idéal pour la course.

    J'étais à l'aise de contrôler mes pas, peut - être un peu trop à l'aise, et quand je suis descendu de la ligne d'arrivée, j'étais très fier d'avoir encore gagné le championnat du monde de fer 70.3.Je suis très heureux de participer au demi - marathon 1: 34, surtout sur un circuit aussi difficile. Bien que mon temps total semble beaucoup plus lent que d’habitude et n’a pris que 5 heures et 17 minutes, je sais que ma performance personnelle est excellente et je ne peux pas obtenir plus de moi - même.

    Ironman 70.3 rapport du Championnat du monde 2019

    La finition

    J’ai fini 25e de mon groupe d’âge sur 250 – une énorme amélioration de mon résultat global par rapport aux championnats du monde précédents. J’étais tellement content de ce résultat, finalement j’avais réalisé la performance qui était justifiée et cela témoigne de tout le travail que j’avais mis jusqu’ici en 2019.

    Le meilleur peu cependant, les résultats mis à part, c’est que j’ai adoré la course - chaque minute. Je n’ai pas eu de moments sombres, j’étais juste dans mon élément et pour moi, vous ne pouvez pas demander beaucoup plus qu’une course parfaite.

    Ironman 70.3 champion du monde de triathlon

    À propos de l’auteur: Amy Kilpin est un triathlète d’élite et ambassadeur sundried.

    Posted by Alexandra Parren
  • Ironman Dubaï 70,3 2019

    Sundried Ironman Dubai 70,3 Triathlon

    Dubaï est un défi, et il le sera toujours.Quitter le Royaume - Uni avec une température de 3 degrés Celsius jusqu'à l'aéroport de Dubaï à 32 degrés Celsius, c'est un moment épique, mais de grands changements de vitesse et d'atmosphère.

    Au début de la journée, nous avons nagé fort, mais nous avons aussi légèrement reculé afin de conserver une certaine énergie pour les pistes cyclables exigeantes à des températures très chaudes.Après une transition en douceur, après la natation et la course, à travers la douche froide, le cours de vélo commence.

    Le meilleur résultat individuel sur le vélo a été un point culminant de cette course incroyable, et tout l'entraînement a été récompensé.À mon retour en ville, j'ai pris mon dernier gel de caféine et je me suis préparé pour la course.Au cours des premiers kilomètres, la transition a été très fluide et a commencé à être très rythmique, mais malheureusement la chaleur m'a dépassé.

    Les stations d'approvisionnement en liquides sont très espacées et les champs sont en train de trembler en raison des températures actuelles d'environ 30 degrés.Un point culminant de mi - course est suivi d'une fin douloureuse, mais avec le meilleur de l'ensemble personnel dans Ironman 70.3 heureux athlètes et entraîneurs de retour à la base.Mission accomplie!

    Merci beaucoup, sundried. Triathlon C'est amusant de le porter et de le montrer dans un environnement difficile!C'est génial de faire partie de l'équipe sundried.

    À propos de l'auteur: Andrew Jones C'est un Triathlète et Ambassadeur du dieu soleil.

    Posted by Guest Account
x
x