Brooke Gillies Sundried ambassadeur rapport de course Glasgow Aquathlon

Le matin de la course, je me suis lève tôt pour prendre un bon petit déjeuner nutritif avant de me rendre à Glasgow. C’était une matinée froide et croustillante qui m’a fait débattre si je devais laisser un t-shirt en transition ou non (j’ai opté pour aucun t-shirt à la fin). Quand je suis arrivé au centre de loisirs, je suis allé me promener autour de la route de course et j’ai remarqué qu’il y avait une colline escarpée que nous avons dû courir deux fois; J’ai décidé que j’accélérerais un peu le rythme en 2000 et que je reprendreais mon souffle sur le chemin du retour sur la colline de l’autre côté. Je me sentais nerveux et conscient avant de commencer la course car je n’avais pas fait grand-chose en courant vers la course en raison de ma blessure à la cheville.

La natation

C’était une piscine de 750m de natation, j’étais dans la voie la plus rapide avec 4 gars de l’université qui m’a rendu un peu nerveux, mais je me suis juste composé et concentré sur la course à venir. La course était un peu en retard, donc ma vague a débuté 10 minutes après qu’elle ait été programmée. Le compte à rebours pour la course a commencé, 3...2...1... GO, j’étais la 5ème personne à nager dans la voie, donc quand j’ai commencé à nager, j’avais la détermination de rattraper le nageur en face de moi. Pendant la natation, je me sentais bien et je savais que je pouvais aller un peu plus vite, alors je me suis poussé plus, j’ai dépassé le nageur devant moi et j’ai continué à augmenter le rythme. J’ai dépassé tous les gars dans ma voie et je suis sorti de l’eau en premier au classement général avec un temps de 09:42.

La course

C’était juste une courte course à la transition et j’ai quitté la zone de transition en un temps de 28 secondes. Dès que j’ai commencé la course tout ce que je pouvais penser était de courir jusqu’à cette colline escarpée deux fois que je n’ai pas été confiant dans ma capacité de course en raison de ma blessure à la cheville, mais j’étais déterminé à me pousser et terminer la course aussi rapidement que possible. Pendant la course, je me suis sentie forte au départ et j’ai rapidement trouvé mon rythme qui m’a permis de prendre l’avantage sur les autres femmes de la course. Venant vers la colline mon modèle de foulée est resté le même et j’étais déterminé à pousser fort jusqu’à la colline et se détendre en descendant l’autre côté. Je poussais fort et je me sentais en confiance au deuxième tour, ce qui m’a permis de pousser plus fort sur la colline pour la dernière fois et d’accélérer le rythme vers la fin. J’ai terminé la course en 22:47.

Temps de course final: 32:58

Première U20 Féminine

2e au classement général féminin

À propos de l’auteur: Brooke Gilliesest triathlète du Groupe d’âge team GB et ambassadeur sundried.

x
x