Triathlon, grenier à grenier

Eve est canadienne-française et est prometteuse en tant que jeune triathlète à seulement 15 ans. Elle dit à Sunséché de la vie en tant qu'athlète de haut niveau.

As-tu toujours été dans le sport?

Oui ! J'ai commencé à nager quand j'avais seulement 3 ans et j'ai continué jusqu'à l'âge de 15 ans. J'ai également commencé à jouer au tennis à l'âge de 6 ans jusqu'à l'âge de 12 ans. Pour le tennis, j'étais au niveau provincial pour qu'il y ait beaucoup d'investissement. J'ai abandonné le tennis à l'âge de 13 ans pour me concentrer sur le triathlon où je suis très bien. J'ai toujours aimé courir. Depuis l'école primaire, j'ai fait partie du club de cross-country. Je ne pourrais pas vivre sans le sport ! Je dois bouger !

Qu'est-ce qui vous a décidé à entrer dans le monde du triathlon?

Mon père faisait déjà du triathlon avant de commencer. À cette époque, je jouais encore au tennis. Je suis allé le voir à l'un de ses triathlons et je l'ai adoré ! Alors je lui ai demandé de faire le triathlon le mois suivant. C'était une grande expérience, même si j'ai fini dernier. J'ai adoré la combinaison des trois sports.

Quelle a été votre course préférée à ce jour et pourquoi?

Ce serait certainement le moment où j'ai eu la chance de participer aux Jeux du Québec de 2016. De plus, j'étais seulement dans ma première année de triathlon. Ce fut une expérience si grande de rivaliser avec d'autres régions du Canada. Il n'y a pas seulement eu de compétition, mais nous avons fait de nouveaux amis d'autres clubs, ce qui signifie que je vois des visages amicaux lorsque je fais d'autres compétitions de triathlon.

Et votre plus grande fierté?

Honnêtement, je n'en ai pas encore un, mais quand je suis plus vieux, j'aimerais être en compétition au niveau national et même aller aux Jeux olympiques. Mais si je devais en trouver une, je dirais que je suis très heureux d'avoir pu participer aux Jeux du Québec.

Avez-vous déjà eu des catastrophes de course / votre course la plus difficile?

Je n'ai jamais vraiment eu de désastre de course, mais certaines courses sont certainement plus dures que d'autres.

Comment surmonter les revers?

J'ai surmonté les revers en me faisant confiance en moi. Je me dis de ne pas être découragé et de continuer.

Quel est le meilleur conseil que vous avez souhaité à quelqu'un avant de vous lancer en compétition?

Faites ce que vous aimez dans la vie. N'ayez pas peur de la critique et allez-y et faites ce que vous voulez dans la vie sans obstacles.

Quels sont vos objectifs pour 2018?

Améliarons ma performance en triathlon et obtenez dans le top 10 pour moins de 17 ans. De plus, faire partie de l'équipe du Québec et participer à la compétition pour ma région.

De qui vous inspirez-vous de votre inspiration?

Un des plus grands triathlètes du monde, Gwen Jorgensen. Elle est une athlète très inspirante pour les jeunes qui jouent du sport. Pour moi, elle est un grand modèle parce qu'elle est mère et qu'elle réussit à jongler avec la vie familiale avec exceller dans le sport. Même si elle a quitté le monde du triathlon pour s'occuper de son bébé, elle reste une athlète dévoué et inspirante pour moi.

Qu'est-ce que vous aimez Sunséché et quel est votre bit préféré de notre kit?

Sunséché est une marque qui aide les autres et est basée sur des valeurs fortes. Je trouve important de pouvoir aider les autres parce que je sais que quand je suis en difficulté, il y aura toujours quelqu'un pour m'aider. Il est donc très important d'aider les autres.

Mes morceaux préférés de la collection Sunséchée sont les chaussettes de cycle parce qu'il est important de porter des chaussettes de bonne qualité pendant de longues randonnées à vélo. De plus, la Ruinette des femmes qui exécute les collants et la Grande Casse en veste parce que vous devez être à l'aise lors de l'exécution.

x
x