course de triathlon sur lac Luxembourg

Le triathlon international d'Echternach est la première course du calendrier luxembourgeois - une course que j'attendais avec impatience et qui m'inquiétait un peu, car c'était à la fois mon premier triathlon impliquant une nage en eau libre et la plus longue distance de course que j'avais faite; les concurrents de la catégorie Jeunesse C (nés entre 2005 et 2006) devaient nager 300 m, faire du vélo 8 km, puis courir 2,5 km.

À l'arrivée au lac d'Echternach, il était clair que le cadre était parfait - tout avait été méticuleusement préparé mais était en quelque sorte familier. Alors que je faisais mon tour d'avant-course pour vérifier l'itinéraire, j'ai réalisé que ces mêmes chemins que j'avais parcourus à l'âge de 3 ans avec papa à mes côtés seraient exactement les mêmes chemins sur lesquels je pédalerais aujourd'hui, mais ceci temps de participation à un triathlon international. Je n'aurais jamais imaginé que ce serait le cas. L'enregistrement avant la course était chargé et en raison des températures élevées (30 ° C et température de l'eau de 24 ° C), il a été annoncé que la natation en combinaison ne serait pas autorisée pendant la course - cela me convenait car je peux mieux sentir l'eau. quand je nage sans combinaison.

Ma première course en eau libre

Au début de la nage, l'inexpérience m'a amené à me retrouver dans le groupe principal de nageurs et je me battais pour l'espace parmi les autres concurrents. Il a fallu un certain temps avant que le groupe ne s'ouvre, ce qui m'a permis de trouver enfin des lacunes dans lesquelles je pourrais nager sans être gêné.

À partir de ce moment, la nage s'est bien déroulée et je me suis installé dans mon rythme. La randonnée à vélo de 8 km s'est déroulée sans incident - j'avais apprécié la compagnie de 4 autres coureurs dans le cadre d'un petit groupe de 5 personnes et j'ai décidé de ne pas prendre trop de risques car il y a seulement 2 semaines que j'étais à l'hôpital pour une radiographie. pour un poignet potentiellement cassé (tombé sur un VTT) et c'était la première fois que je revenais sur un vélo sans porter une attelle de poignet.

Je suis sorti de transition pour commencer la course à l'arrière du groupe (note mentale: pratiquez la transition!) Et j'ai rapidement trouvé ma foulée. Les progrès ont été bons car j'ai de nouveau dépassé mes concurrents et rattrapé le leader de la course à 1 km de la fin. Nous avons couru ensemble en nous faisant correspondre et en échangeant la tête plusieurs fois avant d'atteindre l'arrivée avec 1 m étant la différence entre la 1ère et la 2ème place.

course de triathlon médaille d'argent Luxembourg

J'ai été ravi du résultat en terminant la course en 33 minutes 38 secondes pour terminer 2e au général dans la catégorie Jeunesse C; 2 secondes derrière le vainqueur avec la troisième place pour 48 secondes supplémentaires. Le gagnant venait de Belgique - j'étais très heureux et fier d'être le premier Luxembourgeois. Mon objectif était d'acquérir de l'expérience et de terminer la course - cela reste mon objectif de jour de course pour le reste de cette saison, tout podium étant simplement un bonus. J'ai beaucoup appris et j'ai vraiment apprécié - maintenant je vais participer à ma prochaine course avec un peu plus de confiance et, espérons-le, pas une autre entorse au poignet.

A propos de l'auteur: Kristina est un triathlète junior et ambassadeur Sundried.

x
x