triathlon triathelte trisuit ambassadeur de l'athlète séché au soleil

Alex a fait le saut dans le monde du triathlon suite à une peur de la santé et n'a pas regardé en arrière depuis. Elle parle à Sundried de l'entraînement et de la course.

Avez-vous toujours été dans le sport?

J'ai pratiqué le sport depuis mon plus jeune âge. J'ai d'abord commencé par la natation, en commençant les cours à l'âge de 2 ans! À l'école, j'ai concouru dans tout et n'importe quoi; football, cricket, athlétisme, cross, pour n'en nommer que quelques-uns, mais mes principales amours étaient la natation et le netball. J'ai malheureusement arrêté de nager à cause d'une blessure au genou; Le 100 m brasse était ma discipline, mais j'ai joué au netball à un niveau élevé jusqu'au début de la vingtaine.

Comment êtes-vous entré dans le triathlon?

À la fin de ma vingtaine, j'ai reçu un diagnostic de cellules cancéreuses du col de l'utérus à la limite d'un frottis de routine et j'ai eu besoin d'un traitement pour cela, à la suite de quoi j'ai eu des complications. J’ai toujours eu envie de tenter le triathlon car j’aimais nager et j’ai toujours couru, donc cela m’a donné le coup de pied dont j'avais besoin pour essayer. Après la chirurgie, je n’ai pas été autorisé à faire quoi que ce soit pendant 6 semaines. La première chose que j’ai faite quand j’ai été autorisée à faire de nouveau de l’exercice a été de rejoindre un club de triathlon local et je n’ai jamais regardé en arrière depuis.

Quelle a été votre meilleure course à ce jour?

Doit être sans conteste ma 2e place aux Championnats du monde d'aquathlon à Pontevedra cette année.

Et votre plus grande fierté?

Monter sur le podium avec mon kit GB et le drapeau GB autour de moi obtenir cette médaille d'argent était inestimable.

nageur triathlon en eau libre

Avez-vous déjà eu des catastrophes de course / votre course la plus difficile à ce jour?

Pas le triathlon mais le Great North Run l'année dernière: je ne me suis pas entraîné pour cette distance et j'avais l'habitude de courir après m'être hydraté sur le vélo. C'était une journée très chaude et je me suis épuisé au mile 9. J'ai réussi à me traîner pour terminer en 1h37, mais ce fut une énorme déception pour moi. Aussi, dès que j'ai franchi la ligne, je me suis évanoui et j'ai dû être soigné dans la tente médicale. Pas ma meilleure heure!

Comment surmontez-vous les revers?

Faites une pause et recentrer sur ce que je veux accomplir, puis revenez-y directement avec mon plan d'entraînement et suivez-le en vous rappelant que mes entraîneurs savent le mieux!

Quels conseils souhaiteriez-vous recevoir avant de commencer à concourir?

Si vous êtes fatigué, reposez-vous. J'ai appris à écouter mon corps et plutôt que de me forcer à m'entraîner quand je suis fatigué ou sous le temps, je sais prendre le reste et savoir que je m'entraînerai mieux pour cela. Et n’essayez pas d’être bon en tout; vous ne pouvez pas vous entraîner pour un sprint en même temps qu’un demi Ironman!

Quels sont vos objectifs pour 2019 et 2020?

L'année 2019 a été principalement consacrée à l'aquathlon, comme je l'ai si bien fait lors de mes dernières courses. En 2020, j'ai une pré-qualification pour les championnats du monde d'aquathlon, ce sera donc une priorité. J’aimerais aussi revenir sur le vélo et faire encore plus de triathlons sprint et peut-être aussi revenir aux courses plus longues, car l’année dernière, j’ai perdu 20 minutes de mon demi-temps Ironman!

De qui vous inspirez-vous?

Lucy Charles doit être une de mes grandes idoles, ayant également commencé comme nageuse et ayant récemment obtenu le temps de nage Ironman le plus rapide de tous les temps! Je suis en admiration devant elle!

x
x