Course Ironman arthrite

Je veux parler un peu de ma formation avec l'arthrite. Pour être précis, mon arthrite est l'arthrite inflammatoire et j'ai aussi une autre maladie auto-immune appelée hémochromatose-c'est là que j'ai trop de fer dans mon sang et je ne peux pas m'en débarrasser.

La combinaison des deux maladies entraîne l'adaptation de ma formation selon la façon dont je me sens quotidiennement. Quelques matins, je me réveille brisée ; un effet de ces conditions est que le sommeil est parfois difficile. Il y a eu des nuits que je serais en train de me jeter et de tourner pendant des heures, même si je me couche tôt, puis quand je me réveillerai, c'est comme si je n'avais pas de sommeil.

Comment puis-je m'entraîner pour le triathlon et le marathon courir avec l'arthrite?

Je me demande beaucoup comment je m'entraîne et comment j'arrive à faire du triathlon ou courir un marathon avec ces conditions. Ce n'est pas facile, mais avec le bon cadre d'esprit et de soutien, on peut le faire.

Cette saison, j'ai fait trois buts:

  1. Ne pas être la dernière de n'importe quelle race
  2. Pour terminer mon premier marathon
  3. Pour perdre du poids

Je voulais prendre cette saison plus au sérieux et voir si je pouvais me pousser sans me rendre malade.

Au cours de mes premières années de triathlon, l'achèvement de la course était le seul but. J'ai fait quelques courses et j'ai fini quand ils prenaient tout en bas et les gens rentraient chez eux. Même si c'était bien que j'étais encore en train de terminer la course, ça me faisait un peu. Je suis compétitif (principalement avec moi-même) si finissant dernier ou près de la dernière me partait.

Cette année a été mon défi de marathon, de sorte que cela signifiait évidemment courir plus que je ne l'aurais normalement. Juste pour mettre en contexte: courir est ma pire discipline en raison du fait que je n'ai pas de cartilage dans ma cheville gauche et que ma cheville droite est aussi endommagée, donc pour moi courir est très douloureux. En fait, c'est l'os douloureux de l'os.

J'ai aussi la petite question d'avoir besoin d'une nouvelle hanche droite aussi. J'ai été officiellement placé sur la liste d'attente en janvier.

Pourquoi je le fais?

Si j'étais en train de lire sur quelqu'un qui faisait ça, je pense aussi que la personne est folle. La raison en est que cela pourrait bien être ma dernière chance de courir un marathon, comme quand j'ai remplacé ma hanche, je vais vraiment devoir couper sur mon parcours. C'est maintenant ou jamais.

J'essaie de planifier ma formation chaque semaine et je n'ai pas d'entraîneur, car je ne sais pas comment cela fonctionne en termes de structure. Un coach concevra et structurera la formation pour vos courses "A", mais mon problème principal est de manquer des séances en raison de la fatigue, de la maladie et de ne pas être en mesure de faire la session.

Je préferais généralement un lundi comme lundi est mon jour de repos. Je l'écrirait et je tenais à m'en tenir.

Je suis membre du Pulse Triathlon Club à Dublin, en Irlande, et ils sont tout simplement brillants. Il y a beaucoup de séances de formation ouvertes avec Pulse. Je dois surtout me rendre aux séances de natation, car je jongle aussi être un père de trois personnes qui ont besoin de beaucoup de conduite, ce qui ajoute un autre défi à ma formation.

Comment je m'entraîne

Comme je l'ai mentionné, ma formation cette saison s'est concentrée davantage sur le côté courant des choses. Je courais le matin avant le travail et comme j'ai du mal à courir, j'ai réglé beaucoup de courses plus courtes plutôt que quelques courses plus longues.

J'obtiens le train tôt dans le bureau en portant mon équipement de course, je déposerai mon sac et je me dirige vers une course avant le début de la journée de travail. Je travaille dans la région du Grand Canal de Dublin, alors mon cours était autour des Quais qui était une bonne route. J'ai commencé à faire 3k et quelques jours 4 ou 5 k.

J'essaierais de faire 3 courses pendant la semaine, une session de natation ou de vélo, et le week-end, je ferais mon Parkrun local. Quand je voulais prolonger la course de fin de semaine, je courais à Parkrun, puis je retenais à la maison.

J'ai des perfusions toutes les 6 semaines pour mon arthrite et ça désactive mon système immunitaire, donc les semaines où j'ai ma perfusion, la formation doit prendre un siège arrière pendant environ 3 jours. J'ai aussi une pinte de sang enlevée tous les 8 à 10 semaines pour mon hémochromatose et cela me ramène à nouveau pendant 2 ou 3 jours selon ce que je ressentais.

Comment j'ai fait face à la formation pour un marathon avec l'arthrite?

Il était difficile de faire des séances de formation avec mes visites à l'hôpital. Ce que j'ai essayé de faire, c'était une semaine plus lourde de formation la semaine précédant une visite, puis la semaine de la visite essaie d'obtenir la nomination au début de la semaine afin que je puisse prendre mes jours de congé et revenir à la formation vers la fin de la semaine et du week-end.

La formation n'a pas été facile cette saison. J'ai été touché par quelques blessures et maladies, dont l'une était en septembre et m'a fait sortir pendant trois semaines. Ce n'était pas un bon moment car le marathon était à la fin du mois d'octobre et je cherchais à augmenter mon kilométrage en septembre, mais évidemment pas.

Quand je suis revenu à la formation, je dois faire attention de ne pas rechuter si je ne pouvais construire que lentement le kilométrage, donc je n'ai eu qu'un seul "long manche" et ce n'était pas trop bon parce que ma hanche n'était pas vraiment heureuse ce jour-là. À un moment donné, j'étais complètement en train de me donner des douleurs nerveuses dans mon genou et j'ai été réduit à marcher un peu. Je l'ai étiré et j'ai marché un peu et j'ai fini par me permettre de terminer le dernier 5k. Si je n'avais pas pu terminer cette course, j'aurais démissionné, mais pour être honnête, j'ai fait beaucoup d'efforts et j'ai passé beaucoup de douleur et d'inconfort à me rendre à la ligne de départ, alors j'ai dû lui donner un coup de feu.

J'ai également terminé trois triathlons cette saison, toutes les distances de sprint et je suis heureux de dire dans les trois d'entre eux que j'ai atteint mon objectif de ne pas être le dernier ou même sur la dernière page des finisseurs.

Exécution du marathon

Il y a encore beaucoup de place pour l'amélioration, mais j'étais heureux de la façon dont je me suis géré cette saison. Ma nage s'est beaucoup améliorée et mon vélo a été un peu mieux. Le vélo sera une discipline que je vais chercher à construire quand je rentrerai de mon opération de la hanche.

Le marathon lui-même a été une expérience incroyable. J'avais promis à ma femme que je ne me tuerais pas et si je devais, je m'arrêterais. J'ai décidé sur quelques plans, le principal était de courir 5 minutes puis marcher 2 et de marcher toutes les collines (les collines ont mal à la cheville et la hanche) de sorte que les collines de marche, bien que me ralentissant, m'ont plus profité en me permettant de courir sur l'appartement mieux.

J'ai employé le plan et j'ai réussi à atteindre un peu plus de 16 milles avant de sortir de l'énergie. Après cela, je courais à vide.

C'est là que j'ai rencontré un homme qui marchait aussi et il m'a dit de ne pas paniquer, de continuer à marcher au rythme où j'étais et de me rendre aux prochaines stations d'alimentation pour que je puisse me faire boire les boissons et les gels. C'est ce que j'ai fait: nous avons marché à quelques kilomètres jusqu'à ce que l'énergie revienne et j'ai commencé à plaisanteries, à marcher jusqu'à la ligne d'arrivée.

J'ai fini dans 6 heures 40 minutes. Je sais que c'est lent, mais j'ai tenu ma promesse de ne pas me détruire complètement, j'étais bien quand j'ai fini et j'ai récupéré assez rapidement aussi. Bien que le lendemain soit tout simplement affreux, mais c'est à prévoir.

J'ai vu des choses horribles sur les routes avec des gens dans des tentes d'aide d'une mauvaise façon, des gens assis sur le côté de la route dans des crampes et des larmes et d'autres qui essayont de courir seulement pour s'arrêter avec crampon 20 verges en bas de la route. Ça ne m'est jamais arrivé, je suis sorti de l'énergie, mais j'ai continué.

Perspectives d'avenir

Curieusement, alors que j'ai dit que je ne courais pas de nouveau, j'étais de retour une semaine après le marathon. J'ai également signé une course de 5 miles le week-end dernier, que j'ai vraiment apprécié et qui a fini sous mon temps cible.

J'espère que mon opération de la hanche sera faite au début de 2019, donc jusqu'à ce que je m'en fiche et que je vois comment les choses sont, je ne ferai pas encore de plan 2019. Regardez cet espace.

À propos de l'auteur: Ken Byrne Est un athlète Ironman et un ambassadeur Sunséché.

x
x