L'ambassadeur au soleil Sam Hudson Team GB Triathlete Anglian Water Duathlon

Sam Hudson est un triathlète du groupe d'âge Team GB et un ambassadeur Sundried. Il nous donne un rapport de course de son premier duathlon de la saison 2018, Duathlon aquatique anglien

Duathlon à distance standard Anglian Water

Malgré une journée froide, humide et boueuse, c'était bien de revenir sur la ligne de départ et c'était agréable de courir sans objectif spécifique.

N'ayant jamais couru à Grafham Water auparavant, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais en regardant le parcours en ligne à l'avance, je savais que les pistes étaient effectivement du cross-country et que les conditions météorologiques allaient être difficiles - en revanche, le parcours de vélo avait l'air assez plat et rapide, ce qui offrirait un bon répit après les courses difficiles.

En arrivant à 7h du matin, il y avait encore du gel sur le sol et un épais brouillard entourait une grande partie du lac. Heureusement, à l'heure du départ, le givre et la glace s'étaient dissipés et la visibilité s'était améliorée (ramasser une cheville tordue n'aurait pas été un début de saison positif).

La première manche était comme prévu, difficile, il manquait probablement environ 500 m de 10 km, mais le terrain vallonné et la nature du sentier l'ont plus que compensé. Mon objectif principal était de ne pas me laisser emporter et de maintenir un rythme aussi constant et confortable que possible afin de ne pas me fatiguer pour le vélo de 40 km. Cela a fonctionné en ma faveur, en particulier dans les collines, car j'ai pu enrouler de nombreux démarreurs plus rapides et réussi à entrer en transition vers la 15e position.

En me dirigeant vers le parcours de vélo, je voulais surtout essayer de garder la sensation dans mes doigts et prendre suffisamment de nutrition pour ne pas m'effondrer dans la deuxième manche. Assez rapidement, j'ai pu m'installer dans une bonne position sur mes barres aérodynamiques et me concentrer simplement sur le maintien d'un rythme confortablement inconfortable tout en essayant de prendre quelques places au cours de l'heure. Dans l'ensemble, la moto s'est déroulée sans incident, j'ai réussi pour la plupart à rester au chaud et même si j'ai perdu quelques places, j'ai également réussi à en dépasser quelques-unes et j'ai donc terminé à peu près dans la même position que j'avais commencé.

vélo cyclisme triathlon duathlon

Cela a tout laissé à la dernière course, mais comme mon plan était simplement de tester mon corps à ce stade précoce de l'année, j'ai de nouveau établi un rythme inconfortable et j'ai cherché à le maintenir tout en poursuivant ceux qui m'avaient précédé. Semblable à la moto, j'ai pu prendre quelques places mais j'ai malheureusement été pourchassé par un coureur derrière au cours du dernier kilomètre - j'ai décidé de résister au dernier kilomètre et au sprint inévitable vers la ligne et à m'effondrer et à le laisser passer sans grand-chose. résistance (ne le fera pas la prochaine fois).

Dans l'ensemble, j'ai franchi la ligne d'arrivée en 17e et 3e place de ma tranche d'âge, ce dont je suis assez content pour un testeur de début de saison. Ma course et mon vélo me sentaient bien et étaient définitivement en bonne position pour passer à la prochaine course (qui vient d'être dit que ce sera la course élite aux championnats nationaux va être beaucoup plus rapide et plus difficile ....)

Prochaine course:

Championnats nationaux de duathlon élite, Bedford, 25 mars.

x
x